accueil > pauses musicales

pauses musicales

Auditorium
Espace Georges Bernanos

Pauses musicales, les vendredis à 12h45 (sauf précision) - Auditorium

MAI

Vendredi 5 mai
Ecole Normale de Musique - Tal Walker (piano)
Programme :
- Beethoven : Sonate nº 30 en mi majeur, opus 109
- Prokofiev : Sonate nº 3 en la mineur opus 28
- Debussy : L'isle Joyeuse
- Franck : Prélude, Choral et Fugue, FWV 21

Tal Walker a commencé le piano à six ans. Il s’est produit sur plusieurs scènes en Belgique, en France, en Allemagne, en Israël, en Italie et aux Pays-Bas et a joué en tant que soliste avec l’orchestre Filarmonica Giovanile d’Abruzzo, a participé au festival « Mozart-Week » au conservatoire Royal d’Anvers en tant que soliste avec l’orchestre de l’école, et a joué dans plusieurs ensembles de musique de chambre parmi eux il a créé des pièces contemporaines israéliennes et a enregistré au « Limburg Radio Channel » néerlandais (L1).
Tal Walker a obtenu un Bachelor en musique au conservatoire de Maastricht aux Pays-Bas, où il a reçu une bourse d’excellence tout au long de ses études. En 2016, il a obtenu son diplôme de Master en musique au Conservatoire Royal d’Anvers en Belgique et continue ses études à l’École Normale de Musique de Paris.
Tal Walker a participé à de prestigieux festivals de musique et à des masters classes internationales telles que «Master Classes de pianos Internationaux Tel-Hai» en Israël, «Euro-Arts Music Festival» en Allemagne, «Musica Aeterna» en Belgique et «Académie Internationale d’Été» en France.

Vendredi 12 mai
Guillaume Effler (violoncelle), Kanae Endo (piano)
Programme :
- Debussy : Sonate pour violoncelle et piano
- Fauré : Romance et Elégie
- Schumann : Adagio et Allegro, opus 70 en la bémol majeur
- Grieg : Sonate opus 36, en la mineur

Guillaume Effler débute le violoncelle à 5 ans. Il est diplômé des CNR de Besançon, de Boulogne-Billancourt, et obtient un Diplôme de Formation Supérieure au Conservatoire National Supérieur de Musique de Pariset un Prix de quatuor à cordes. Le Prix « La Révélation de l’année » lui a été décerné en 2009 lors des master-class et Concerts au Château de la Roche-Guyon organisés par Jean Mouillère, violoniste fondateur du quatuor Via Nova.
Il a bénéficié des conseils de grands musiciens. Il est depuis 2013 membre fondateur du Quatuor Onslow et a intégré en 2015 l’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.
Son large répertoire s’étend de la musique baroque à la musique contemporaine : en violoncelle seul – comme dans les 6 suites de Bach -  en musique de chambre, en ensemble orchestral. Il est très sollicité en France et à l’étranger lors de tournées : Corée, Espagne, Suisse, Dubaï, Italie, Japon, Qatar...
Guillaume Effler s’inscrit dans la grande tradition de la musique de chambre française qu’il enrichit par sa personnalité généreuse et attachante, la chaleur et la sincérité de sa sonorité ainsi que la maîtrise de l’expression et de la technique. Il joue un violoncelle Mirecourt de Jean-Pierre Voinson avec un archet de Jean-François Raffin.

Kanae Endo est née au Japon, dans une famille de mélomanes. Après avoir commencé le piano très jeune et gagné plusieurs prix dans des concours nationaux, elle vient poursuivre ses études à l’Ecole Normale de Musique de Paris ou elle obtient les Diplômes Supérieur de Concertiste en piano et en musique de chambre et celui d’accompagnement au piano. De nombreux prix internationaux dans plusieurs pays d’Europe sont venus couronner ses années d’études;
Son premier disque, « Récital Américain » consacré à Gottschalk, Villa-Lobos et Ginastera, paru chez Forlane, a été très remarqué par les médias, et de nombreuses radios le diffusent régulièrement. Il est salué par la critique (4 diapasons, « … un beau piano qui respire…Un récital intelligent qui met en valeur les qualités d’une artiste à suivre... - Stéphane Friedrich - Pianiste, « Un jeu coloré, large…Courez l'écouter sans tarder: le voyage est délicieux. – Frédérick Casadesus – Mediapart).
Dans son répertoire éclectique figurent les grands compositeurs classiques, romantiques et modernes. Elle crée à Paris des œuvres pour la main droite seule de Narcis Bonet et de Michel Merlet.
Kanae Endo se produit dans de nombruex pays et a été invitée sur France Musique pour donner un récital dans l’émission "Génération Jeunes Interprètes" de Gaëlle Le Gallic. Elle consacre aussi une grande partie de son temps à l’accompagnement et à la musique de chambre. Elle a réalisé des enregistrements de mélodies et de musique de chambre avec des musiciens japonais.

Vendredi 19 mai
Etienne Espagne (violon), Celia Oneto (piano)
Programmes :
- Brahms : Sonates

Etienne Espagne a joué à16 ans le Concerto pour violon de Tchaikovsky dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne avec . Il a depuis joué en récital et en soliste en Europe, au Chili et aux Etats-Unis. Depuis septembre 2010, il se perfectionne à Vienne (Autriche) auprès de Michael Frischenschlager.
Après des études de violon et de musique de chambre au Conservatoire de Paris, auprès de Bertrand Cervera et de membres du Quatuor Ysaÿe, il obtient une bourse des Fondations Georges Lurcy et Florence Gould pour étudier au sein du New England Conservatory de Boston (USA) (2010 un Master of Music avec Academic Honors). Il s’intéresse particulièrement au répertoire russe, étudie la musique de chambre auprès de Paul Katz et Vivian Weilerstein et découvre la composition et l’écriture avec Michael Gandolfi, John Harbison et Elliott Carter.
Etienne Espagne s’est également produit dans de nombreuses master-classes et a participé aux Holland International Music Sessions, au Orford Music Festival (Canada), aux Académies de Sion (Suisse), de Nancy (France) et des Arcs (France). Il a créé il y a huit ans le Festival en Velay, qui propose tous les étés des programmes de musique de chambre dans les cadres naturels et historiques de la Haute-Loire.
Son violon a été fabriqué par le luthier français Charotte-Millaud, dans la première moitié du XIXe siècle.  

Issue d'une famille d'artistes comédiens, Célia Oneto Bensaid intègre à 12 ans, elle intègre les classes à mi-temps au CRR de Paris. Elle y obtient ses prix de piano et d'accompagnement à l'unanimité avant d'intégrer en 2010 à l'unanimité le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle en sort diplômée de quatre prix de Master obtenus avec les meilleurs mentions en piano, musique de chambre, direction de chant et accompagnement vocal, et y a également suivi les cours de musique de chambre, d'accompagnement et de lied.
Elle participe également à de nombreuses master classes et se produit régulièrement en concert en France et à l'étranger (Italie, Espagne, Angleterre, Suède, Suisse) dans des salles telles que la Philharmonie de Paris, le Théâtre du Châtelet, l'auditorium de la Cité de la Musique, la Salle Cortot, ... et est également invitée à jouer dans les festivals de La Roque d'Anthéron, la Folle Journée de Nantes, ...
Chambriste passionnée, elle forme avec la soprane Marie-Laure Garnier, le duo Nitescence, ainsi avec les altistes et clarinettistes Manuel Vioque-Judde et Bertrand Laude, le trio Märchen.  
Lauréate de nombreux concours internationaux, en 2016, elle est élue Révélation Pianissimes (saison de concerts parisienne et lyonnaise), et devient lauréate de l'Académie Ravel à Saint-Jean de Luz. Passionnée de littérature, de poésie et de théâtre, Célia développe un goût pour les projets artistiques transversaux, incluant musique et théâtre (création d'une Cendrillon Grimm/Prokofiev), musique et danse, ou bien réduisant des grandes œuvres du répertoire lyrique pour les rendre plus accessibles (création d'un projet Porgy and Bess).

JUIN

Vendredi 2 juin
Allicent Ratzlaff (piano), Patrick Laval (récitant)
Programme :
- Récital raconté - Chopin : "Le maître du temps"

Née au Japon en 1975 de parents franco-américains, Allicent Ratzlaff a quatre ans lorsqu’elle se met à l’étude du piano, puis, dès l’âge de neuf ans, elle travaille régulièrement avec Irina Naumova, et Lev Naumov, qui restera son professeur jusqu’à son décès en 2005. Parmi ses maîtres russes on compte également Valentina Aristova, Vera Gornostaeva et Alexandre Slobadianik. Son éducation musicale reçoit donc en grande partie l’influence russe, mais elle bénéficie encore de celle du Japon avec Yoko Ikeda et Mari Nakano, ainsi que de celle de la France avec Henriette Puig-Roget et Yves Henry.
Arrivée à Paris en 1995, elle y obtient en 1997 deux premiers prix avec félicitations du jury, en piano ainsi qu’en musique de chambre, puis le prix du CNR de Paris en piano. Elle joue salle Cortot, à l’auditorium Saint Germain, à l’Amphithéâtre Richelieu (Sorbonne), au théâtre du Châtelet, ainsi qu’en diverses occasions aux USA, en Italie, en Allemagne, et au Japon. Elle vit et enseigne la musique à Paris.

Voir la page sur Patrick Laval

Vendredi 9 juin
Ecole Normale de Musique - Sunydrae (piano)
Programme :
- Schumann :
- Rachmaninov :

Vendredi 16 juin
Emmanuelle Moriat (piano)
Programme à venir

Emmanuelle Moriat est titulaire des Diplômes de Formation Supérieure de piano et d’accompagnement/direction de chant obtenus respectivement au Conservatoire Royal de Bruxelles, ainsi qu’au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle a été récompensée lors de concours (1er prix au concours de Vulaines s/Seine, 2ème prix au concours Ravel-Granados,…). Elle se perfectionne lors de master-classes. Emmanuelle Moriat se produit en solo ou en formation de musique de chambre (Paris, Ambassade de Pologne, Bruxelles,…).
Elle apprécie les projets pluri-disciplinaires qui lui permettent d’enrichir son répertoire. Elle a ainsi travaillé pour l’atelier de mise en scène lyrique de Mireille Larroche à l’Ecole Normale de Musique de Paris, a participé à diverses productions au Théâtre du Châtelet, avec le chœur de Radio France, a été conseillère musicale lors de la captation du ballet Pinocchio de Melozzi pour la chaîne Mezzo.
Elle a également joué en piano d’orchestre sous la direction de François Boulanger, Jean-Sébastien Béreau, Pierre Roullier et Claude Kesmaeker. Titulaire du Certificat d’Aptitude, elle enseigne au Conservatoire Régional de Reims l’accompagnement et la musique de chambre.

Vendredi 23 juin
Duo Eclypse
- Elodie Meuret, Antoine Mourlas
Programme :
- Schubert :
- Khatchatourian :
- Debussy :
- Dvorak :

Le Duo Eclypse, composé de deux pianistes français, Elodie Meuret et Antoine Mourlas, est considéré comme l’un des duos les plus prometteurs de sa génération. Lauréats de nombreux concours, le Duo a été invité sur de nombreuses scènes françaises et européennes. En Italie, à Venise, Rome, Padoue, en Belgique lors du Festival Au Fil de l’Art de Walhain et également en France au Festival Européen Jeunes Talents, au Festival Chopin, lors de la saison de l’AJAM, au Festival Jeunes Talents de Villers-sur-Mer...
Au fil des années, de concours en concerts, de récitals en festivals, une forte complicité s’est crée entre eux leur permettant de faire découvrir le temps d’un concert des répertoires allant des plus connus aux plus originaux. L’intensité musicale, leur souci du détail et la richesse de leur timbre en fait un duo remarqué et salué par la presse !
Le répertoire du piano à quatre mains étant quasiment inépuisable grâce aux possibilités de transcription qu’il permet, le Duo Eclypse le parcourt souvent en éclaireur grâce à déjà de nombreuses transcriptions. Leur volonté de promouvoir et faire découvrir toute la beauté des œuvres du monde actuel les amène à travailler en étroite collaboration avec de nombreux compositeurs et à réaliser la création de certaines oeuvres telle que la Sonata Giocosa de M.Favrot, point de départ de rencontres créatrices futures avec J.P. Holstein, J.B.Collès, K.Naegelen...
Fruit d’une recherche personnelle approfondie, leur premier album, consacré intégralement à l’univers intime de la musique française, nous fera découvrir des œuvres quelque peu oubliées ou inédites telles que les Six Mélodies à quatre voix op.39 de Florent Schmitt arrangées pour piano à quatre mains et enregistrées pour la première fois.

Vendredi 30 juin
Matias Palou (piano)
Programmes :
- Fauré :
- Roussel :
- Debussy :
- Poulenc :

Né à Buenos Aires, Matias Palou est pianiste soliste et chambriste. Lauréat de plusieurs concours, il continue sa formation dans la classe de Françoise Thinat à l’Ecole normale de musique de Paris pour se spécialiser en musique française.


Retrouvez également les concerts organisés dans l'église

 

accès
  • 4, rue du Havre - 75009 Paris
  • M° Havre Caumartin ou St-Lazare